Fondation Ali Zaoua

Créée en 2009, la Fondation Ali Zaoua est née d’un constat, celui d’un besoin de reconnexion entre les habitants de quartiers défavorisés de nos métropoles, à l’image de Sidi Moumen à Casablanca, et le reste de la population. Convaincu que cette reconnexion passera par un lien culturel et artistique, Nabil Ayouch et Mahi Binebine, ont créé cette association à but non lucratif afin d’initier un véritable projet qui prenne racine au coeur de ces quartiers, parfois véritables zones de non-droits, et qui permette aux jeunes  d’abord d’apprendre à s’exprimer autrement qu’à travers la violence, de découvrir un espace de dialogue et de partage mais également de se réconcilier avec leur environnement social et favorisant ainsi leur réhabilitation psycho-sociale.

Sidi Moumen, premier site d’action de la Fondation Ali Zaoua, est un quartier qui a tristement fait parler de lui au lendemain des attentats du 16 mai 2003. C’est d’ici que les kamikazes qui se sont fait explosé à plusieurs endroits de Casablanca avaient été enrôlés par une cellule terroriste.

Rencontre Sidi Moumen 16mai2013_1Mais c’est également au cœur de ce même quartier que, dix ans plus tard, le 16 mai 2013, et par l’initiative de la Fondation Ali Zaoua, que les familles des victimes de ces attentats et celles des kamikazes se sont rencontrés pour la première fois autour d’un débat sur la lutte contre la radicalisation, abordant également le chemin vers le pardon.

Une rencontre chargée en émotion sous le signe de la mémoire, mais également de l’espoir. Celui de ne plus revivre un tel drame. C’est pour cela que la Fondation Ali Zaoua s’est donnée pour mission d’œuvrer pour le développement social des jeunes de ce quartier via le champ culturel et artistique.

 

LES FONDATEURS

Nabil Ayouch, Président.

A l’origine de la création de la Fondation Ali Zaoua en 2009, le réalisateur et producteur marocain a toujours porté le projet d’instaurer un lieu de formation culturelle au cœur du quartier de Sidi Moumen. Avec Mahi Binebine, il décide de faire de ce rêve une réalité et de monter un centre culturel au coeur de Sidi Moumen avec le soutien des autorités et des associations du quartier. Plus

Mahi Binebine, Co-président.

Co-fondateur du projet, l’artiste peintre et auteur découvre le quartier de Sidi Moumen en 2004, un an après les attentats. Un quartier qu’il décrit alors comme « un autre pays ». Ce pays, où des jeunes jouent au football sur une décharge l’aura inspiré pour écrire le roman à succès « Les Etoile de Sidi Moumen », mais surtout pour contribuer à changer quelque chose dans ce Maroc qui vie loin du regard des autres. Plus...

 

LES ADMINISTRATEURS

Sophia Akhmisse, Directrice et directrice artistique

Zouheir Atbane, Directeur adjoint et Directeur technique

 

 

icone-statut

 

Statuts de la Fondation Ali Zaoua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.