Les étoiles

«Les Etoiles» est un concept de centres culturels de proximité. Lieux d’apprentissage, de découverte, de partage mais également d’expression ouverts aux jeunes, les Centres culturels Les Etoiles sont de véritables espaces de vie et de vivre-ensemble. Chaque Centre dispose de différents espaces dédiés à des objectifs précis inscrits dans la stratégie globale de la Fondation Ali Zaoua (lien vers la page “Qui sommes nous”).

Depuis 2014, les cinq Centres Les Etoiles ouverts à travers le Maroc proposent pas moins de 200 spectacles et événements par an au profit de plus de 40.000 visiteurs. Une programmation riche ponctuée de cours, d’ateliers et de spectacles pluridisciplinaires, de projections et de résidences artistiques ainsi que de formations professionnalisantes dans les métiers de la culture. 

Une diversité qui fait des centres Les Etoiles de véritables laboratoires de créations artistiques. Chaque année, de nombreuses productions et œuvres inédites sont signées par les artistes qui gravitent au sein de ces établissements, ainsi que les bénéficiaires des centres, que ce soit en musique, danse, théâtre ou arts plastiques et visuels. 

La Fondation Ali Zaoua ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et œuvre pour continuer à déployer l’accès à la culture à travers le territoire et couvrir ainsi l’ensemble des régions du pays, voire même à exporter son expérience à l’étranger. 

Positive School

“Le Hip Hop m’a sauvé, alors que je me sentais perdue !”. Le témoignage de cette jeune diplômée en dit long sur le rôle majeur de la culture auprès de la jeunesse marocaine.

C’est en cela que la Positive School compte parmi les projets majeurs dédiés à la culture Hip Hop sur le territoire national, voire continental. Depuis sa création en 2016 par la Fondation Ali Zaoua sous la direction de l’ancien rappeur Bawss, le projet – premier du genre au Maroc – a bénéficié à plusieurs milliers de jeunes passionnés de Hip Hop à travers le royaume, avec une moyenne de prêt de 500 bénéficiaires par an. 

Mieux, avec plus de 120 heures hebdomadaires de formation et de coaching organisées tout au long dans les différentes disciplines artistiques du Hip Hop (Rap, beatbox, danse, djing, beatmaking et graffiti), la Positive School a changé leur vie ! En effet, si certains y ont trouvé un espace d’expression libre pour se consacrer entièrement à leur passion, d’autres ont pu, grâce à la Positive School faire leur premier pas sur la scène artistique et  percer dans l’univers du Hip Hop.

Nombre d’entre eux ont d’ailleurs décroché les premières places lors de compétitions nationales et internationales, certains sont à l’affiche de projets artistiques d’envergures, citons parmi eux le dernier long métrage du réalisateur marocain, Nabil Ayouch. 

Aujourd’hui, la Positive School est sans aucun doute un acteur majeur pour la promotion de la culture Hip Hop au Maroc. Elle est à l’origine de plusieurs évènements et compétitions au concept novateur lancées au Maroc, dont la première Battle de danse 100% filles, la première Battle de danse expérimentale, le tout premier championnat national de Beatbox ou encore le premier Festival international de HipHop et cultures urbaines au Maroc. Et l’aventure continue avec encore plein de nouveautés! 

La ligue

Ce projet s’inscrit dans la suite logique des actions menées par la Fondation suite à la pandémie et ses conséquences. Consciente de l’élan que peut offrir le digital à sa mission, la Fondation Ali Zaoua pense la culture autrement et décide de regrouper l’ensemble de ses offres sur un même espace virtuel. L’objectif étant de faciliter l’accès des jeunes, et moins jeunes, à la culture, et de lutter de manière efficace contre l’exclusion territoriale et sociale.

Cette plateforme culturelle digitale, propose aux internautes marocains un contenu culturel et artistique riche et diversifié. Allant de la programmation des centres Les Etoiles jusqu’aux formations d’initiation ou de professionnalisation en passant par les performances et productions artistiques originales, de sorte que les amateurs d’art, ainsi que les professionnels trouvent leur compte sur cette plateforme culturelle en ligne. 

Ouverte à des contenus et des thématiques diverses, la plateforme culturelle digitale sera mise en place dans le cadre de partenariats régionaux et internationaux et porteurs de valeurs positives prônant le vivre ensemble et l’acceptation de l’autre. 

Tout est fait pour que le public y vive une expérience virtuelle alliant  découverte, apprentissage et divertissement à travers toutes les formes d’arts, des plus anciens aux plus contemporains,  et les cultures du monde. 

Academy

L’Académie est un programme de formations professionnalisantes dans les métiers de la culture. 

En tant qu’acteur socio-culturel à dimension nationale, la Fondation Ali Zaoua a très vite été confrontée au manque de compétences formées dans les métiers des arts et de la culture (formateurs artistiques, directeurs de projets, médiateurs culturels, profils techniques…), en particulier dans les villes hors l’axe Casablanca-Rabat. En dépit des programmes mis en place par un certain nombre d’établissements supérieurs publics et privés, l’accès à ce genre de formations reste aujourd’hui encore très faible, sans compter l’absence de certaines filières en particulier celles liées à la pédagogie de l’enseignement des matières artistiques. 

L’Académie de formation aux métiers de la culture répond à ce besoin en accueillant des profils d’acteurs sociaux et culturels. L’objectif étant de fournir à ces futurs professionnels de la culture, quel que soit leur domaine d’intervention, les outils pratiques et conceptuels pour leurs pratiques professionnelles. L’Académie vise également à approfondir les méthodes d’intervention sociale et pédagogique en contexte multiculturel mais également à améliorer les méthodes de transmission des pratiques culturelles. 

Grâce à des cursus de formations courtes et qualifiantes, de nombreux jeunes passionnés par le milieu culturel et le milieu associatif, seront en mesure de développer leurs compétences dans le domaine et de trouver des perspectives d’insertion professionnelle sur un marché de l’emploi en pleine expansion. 

Web Radio

Depuis sa réation, la Positive School of Hip Hop met en lumière la culture hip hip au Maroc. 

 la Positive School est sans aucun doute un acteur majeur pour la promotion de la culture Hip Hop au Maroc

Since its creation, the Positive School is highlighting the true values of HipHop culture through training, artistic production and organization of events bringing together artists of all generations.

Since its creation, the Positive School is highlighting the true values of HipHop culture through training, artistic production and organization of events bringing together artists of all generations.

A program that has developed and diversified each year for the benefit Sidi Moumen’s youth first in 2016, and quickly expand to other districts in Casablanca and other cities: Tangier and Agadir. However, many young people across the country, and beyond, do not have the opportunity to benefit from the content we offer.

Nowadays, internet presence is essential for the expansion of projects targeting the young generation. We managed during the lockdown to keep the project’s youth connected and reach wider audience by publishing regularly on social media.

Therefore, it is the ideal time to launch a long thought project: a 100% HipHop web radio. The first of its kind in Morocco! Entirely dedicated to this culture, online radio will not only be a tool for transmitting information and news, but also a channel to change and evolve youth’s mentality.

MULTI-FORMAT CONTENT:

Installed in the premises of Les Etoiles de Sidi Moumen centre, in Casablanca, the online radio will have its own specially arranged and equipped space to welcome those who make and break the HipHop culture in Morocco, but not only.

Dream up

Take a peek inside our Wonderworld
Previous
Next

Au cœur des disciplines artistiques offertes aux sein des Centres Les Etoiles Marc, la musique, sous ses différentes formes d’expression, occupe une place de choix. Et ce, d’autant plus que le jeune public auquel s’adresse la Fondation Ali Zaoua n’a pas les moyens de combler ce manque ni dans le milieu familial ni dans des structures locales telles que les conservatoires ou maisons de jeunes.

Ainsi, il s’est agi de démocratiser de l’éducation musicale au profit des jeunes issus de milieux défavorisés où la Fondation est présente. C’est dans ce contexte, que la Fondation Ali Zaoua a répondu à l’appel à projet du programme international d’aide dédié à la musique, Dream Up, lancé par la

Fondation BNP Paribas et la Fondation BMCI au Maroc et qu’elle a été sélectionnée pour bénéficier d’une subvention.

Au cœur des disciplines artistiques offertes aux Etoiles de Sidi Moumen, la musique, sous ses différentes formes d’expression, devait occuper une place de choix. Et ce, d’autant plus que l’école publique marocaine n’intègre pas dans ses programmes l’éducation artistique en général et musicale en particulier. Par ailleurs, le jeune public auquel s’adresse la Fondation Ali Zaoua n’a pas les moyens de combler ce manque ni dans le milieu familial ni dans des structures locales telles que les conservatoires ou maison de jeunes. Ainsi, il s’est agi de démocratiser de l’éducation musicale trop souvent réservée à certaines catégories sociales

C’est dans ce contexte, que la Fondation Ali Zaoua a répondu à l’appel à projet du programme international d’aide dédié à la musique, Dream Up, lancé par la Fondation BNP Paribas et la Fondation BMCI au Maroc et qu’elle a été sélectionnée pour bénéficier d’une subvention.

Au cœur des disciplines artistiques offertes aux Etoiles de Sidi Moumen, la musique, sous ses différentes formes d’expression, devait occuper une place de choix. Et ce, d’autant plus que l’école publique marocaine n’intègre pas dans ses programmes l’éducation artistique en général et musicale en particulier. Par ailleurs, le jeune public auquel s’adresse la Fondation Ali Zaoua n’a pas les moyens de combler ce manque ni dans le milieu familial ni dans des structures locales telles que les conservatoires ou maison de jeunes. Ainsi, il s’est agi de démocratiser de l’éducation musicale trop souvent réservée à certaines catégories sociales

C’est dans ce contexte, que la Fondation Ali Zaoua a répondu à l’appel à projet du programme international d’aide dédié à la musique, Dream Up, lancé par la Fondation BNP Paribas et la Fondation BMCI au Maroc et qu’elle a été sélectionnée pour bénéficier d’une subvention.